Communiqué des listes ESPER

S’étant réunis pour analyser les résultats des élections, les candidat-e-s de la liste ESPER tirent les constats suivants :

1) Les listes qui soutenaient Gilbert Angénieux n’ont réuni au CA que 27 % des suffrages des personnels et arrivent en dernière position. Cette déroute électorale est tout aussi spectaculaire au CS et au CEVU, où les listes « Plus » n’obtiennent qu’une poignée d’élus. Bien que le mode de scrutin inique mis en place par la LRU permet à Gilbert Angénieux de disposer de 7 conseillers au CA, il ne dispose à l’évidence plus de la légitimité électorale ni des soutiens nécessaires à l’exercice d’un nouveau mandat.

2) Si les listes TSR arrivent incontestablement en tête, le projet politique porté par Denis Varaschin se limite à un catalogue de bonnes intentions sans engagements concrets. Echaudés par les expériences passées, les candidat-e-s des listes ESPER ont donc souhaité écrire à Denis Varaschin pour lui demander de préciser publiquement ses intentions, au cas où il serait élu (voir le courrier en pièce jointe).

3) La candidature de Gilbert Angénieux n’ayant plus de légitimité et le projet politique porté par les listes TSR demandant à être clarifié, notamment en ce qui concerne les 9 points énoncés dans notre lettre à Denis Varaschin, les candidat-e-s des listes ESPER ont décidé de déposer la candidature de Laurent Ripart à la présidence, afin qu’il soit en mesure de défendre leurs valeurs lors de l’élection du président qui aura lieu mardi 17 avril.

Les commentaires sont fermés.