Communiqué de presse CGT-FSU à l’occasion du débat sur la loi FIORASO

Communiqué de presse des sections FSU et CGT de l’Université de Savoie

Ce mardi 22 mai, la présentation devant l’Assemblée nationale du projet de loi Fioraso constitue un nouveau jour noir pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche. Non seulement, ce projet de loi ne remet pas en cause la désastreuse loi LRU, comme le candidat François Hollande s’y était engagé, mais il en accentue la logique dévastatrice. Déjà épuisées par les effets financiers des réformes de ces dix dernières années, cette loi va accentuer le désengagement de l’État et les logiques concurrentielles, affaiblissant encore un peu plus la recherche française et la formation de notre jeunesse.

Pire encore : en prévoyant de créer des « communautés d’universités et d’établissement » dans le cadre des académies, la loi Fioraso marque une étape supplémentaire dans le projet de fusion-absorption de l’Université de Savoie dans le cadre de l’Université « Grenoble-Alpes ». Les sections FSU et CGT de l’Université de Savoie en appellent aux parlementaires des deux départements savoyards pour qu’ils s’opposent à cette loi, qui va conduire à la disparition d’une université de plein exercice dans les pays de Savoie.

Fait à Chambéry, le 21 mai 2013

Les commentaires sont fermés.